Skip to main content

Sur scène, c’est partout. Les stations de guitare bourdonnent parce que quelque chose les dérange. L’ingénieur du son Tevin cherche désespérément un bug dans le câblage, que le groupe incorpore régulièrement comme une sorte de test avec lui. Le régisseur tape déjà sur l’horloge avec son doigt : « 5 minutes à faire ». Un homme est le calme en personne sur scène : notre backliner Jarek.

Repos en personne

Avant de répandre encore plus d’agitation, il se verse une bière, analyse brièvement la situation au niveau méta, puis travaille calmement dans ses tâches. Même pendant le concert, le Polonais natif ne se laisse pas déranger par la dixième corde déchirée de la guitare de Paddy. Entre les deux, il agite le drapeau, aide Ian dans son costume de pirate et apporte à Dwight l’un de ses vingt instruments. Ensuite, c’est l’heure du clou de la soirée. Jarek s’enfonce lui-même dans les cordes chez Barrels of Whiskey. Eh bien, ceux qui ont apprécié la formation des éclaireurs peuvent non seulement faire des feux sans allumettes ni briquets. Il survivra également à une soirée normale avec les Paddyhats.

Leave a Reply